Couple

C’est Noël : comment vivre au mieux les fêtes de fin d’année ?

C’est Noël ! Comment bien vivre les fêtes de fin d’année ?

Les fêtes de fin d’année se rapprochent ! Elles sont souvent un moment très délicat à vivre. C’est un temps que nous voulons agréable et un temps où les tensions s’exacerbent, où les conflits peuvent arriver. Ce qui malheureusement remplit les cabinets des psychologues et des ostéopathes en janvier ! Comment cela peut-il s’expliquer et surtout comment prévenir ces tensions ?

Renoncer à la suradaptation

Le grand challenge dans les fêtes de famille ou entre amis est d’apprendre à la fois à être en relation avec vous et avec les autres. Le plus souvent – et c’est ce qui va vous mettre en difficulté – c’est que vous allez être davantage en relation avec les autres qu’avec vous-même. Vous êtes alors dans la suradaptation : vous vous adaptez à des choses qui ne sont pas complètement respectueuses de vous. Vous allez faire plaisir mais vous ne répondez pas à vos besoins ; vous faites une croix sur qui vous êtes. En fonction de votre degré de tolérance à la frustration et/ou à la suradaptation, vous allez tenir ainsi une demi-journée, une journée, voire deux jours maximum. Et alors que vous faisiez tout pour l’éviter, le conflit finit par exploser. Ce conflit raconte combien vous n’avez pas su vous écouter, vous n’avez pas su vous respecter.

Vous respecter pour renforcer les liens

C’est pour cela que vous avez vraiment besoin d’être très attentif à la fois à qui vous êtes et à l’autre. Si vous cherchez à faire plaisir sans vous respecter, vous prenez le risque que cela abîme la relation. Au départ, c’est pour faire plaisir, donc pour optimiser la relation. Mais si vous ne vous respectez pas, la relation finira forcément par s’en ressentir : vous développerez amertume, rancoeur, colère, c’est-à-dire un terreau parfait pour les conflits. Peut-être qu’ils ne surgiront pas tout de suite, mais demain, après-demain, dans un an, ils risquent d’arriver sur le tapis.

Vivre la bienveillance

Dans ces moments où la tension peut monter très rapidement, je vous invite à vivre la bienveillance. Pas simplement la bienveillance envers les autres – j’imagine que c’est une chose que vous avez à coeur de vivre avec ceux qui vous entourent – mais surtout, la bienveillance envers vous-même ! C’est parce que vous vivez de la bienveillance vis-à-vis de vous-même que vous pourrez être bienveillants avec vos proches.

Qu’est-ce que cela signifie : être bienveillant vis-à-vis de soi-même ?

Cela veut dire vous apporter de la douceur, sortir de trop d’exigence à votre égard, renoncer à votre désir de perfection. Nous ne sommes pas parfaits et donc les retrouvailles ne seront jamais parfaites ! Vous pouvez être mal à un moment, très bien à un autre, sans même toujours savoir pourquoi. Cette question du pourquoi n’est pas si importante. Celle qui compte en revanche est celle-ci : de quoi avez-vous besoin ? De quoi aurez-vous besoin à chaque instant ?

Peut-être que vous aurez besoin de sortir prendre l’air, de faire un break. Peut-être aurez-vous besoin de limiter votre visite dans le temps (il vaut mieux viser la qualité que la quantité !) Soyez imaginatifs et ne vous mettez pas trop la pression !

Noël et notre sexualité

Ces fêtes de fin d’année sont parfois pour les couples des moments où l’on va pouvoir également se retrouver à deux. En voulant apporter un peu de la magie de Noël au sein du couple, certains vont se mettre la pression pour vivre des relation sexuelles les soirs de fête. Or, ce sont des journées ou des soirées souvent très denses émotionnellement. Ce n’est donc pas toujours opportun de vouloir vivre sa sexualité, surtout si celle-ci est devenue laborieuse, difficile, la nuit du 24 ou du 31 décembre. Ne vous mettez pas trop la pression ! Cela ne vous apportera rien de plus, simplement de pouvoir cocher une case : « oui, j’ai fait l’amour le soir de Noël, tout va bien ». Dans la bienveillance, peut-être que ce qui sera plus ajusté sera de vous faire un câlin, de vous apporter mutuellement de la douceur. Peut-être que vous aurez effectivement envie d’une relation sexuelle ou alors que vous aurez juste envie d’un temps d’intimité ensemble, à échanger sur vos ressentis respectifs de la journée. Prenez soin de vous !

Et belles fêtes de fin d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *