CélibatairesCoupleDésirEducation

Consentement/non consentement : dire oui ou dire non #2

Consentement : dire oui ou dire non #2

Dans mon billet précédent, je rappelais que pour pouvoir dire oui, il faut pouvoir dire non.

C’est fondamental. Mais à partir du moment où les conditions du non à une relation intime sont réunies, c’est-à-dire que je suis libre, je nous invite à dire oui !! Plutôt que de dire non pour toutes sortes de raisons multiples et variées, comme la flemme, la fatigue, le doute (ça me fait ni oui ni non), autre chose à faire, dire oui !

Plutôt qu’un long discours, voici en images ce que dont je me prive lorsque je dis non :

manque de désir fémininmanque de désir fémininManque de désir féminin

Quel dommage, non ? Une femme me disait qu’en disant non à son compagnon, elle se prive d’abord elle-même ! Et qu’en disant oui, c’est d’abord à elle-même qu’elle dit oui ! Oui à la vie, à notre amour vivant, au don de moi-même, oui pour recevoir ce que je n’ai pas, oui quoi !! Vous sentez l’enthousiasme ? ;-))

Or, nous avons tous des excuses parfois très raisonnables pour dire non.

Face aux sollicitations multiples, puisse la question « Qu’est-ce qui est important pour moi ? » nous aider à faire les bons choix, à ne pas passer à côté de l’essentiel de notre vie, à vivre ce qui nous tient vraiment à cœur ! Nous passons la plupart de notre temps au travail, beaucoup de temps en famille, un peu avec les amis, un peu pour nous-mêmes et finalement très peu avec notre conjoint ! Quel dommage ! Est-ce de cette vie-là que nous voulons ? Moi pas ! Et vous ?

 

Une réflexion au sujet de « Consentement/non consentement : dire oui ou dire non #2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *