Couple

Help ! Je suis le problème dans mon couple…

Parfois, j’entends dans mon cabinet : « Madame, je suis le problème dans mon couple » ou bien « Dans mon couple, c’est moi le problème. » Et cela me serre le coeur. Parce que ces mots sont en eux-mêmes douloureux : celui qui parle s’identifie à sa difficulté : « je suis le problème ». C’est très différent de dire « Je traverse une difficulté » ou bien « Je suis le problème dans mon couple. » La deuxième version est bien plus plombante que la première ! Attention aux mots que nous choisissons pour parler de ce que nous vivons, ils influencent directement nos ressentis. Je vous invite à être attentif à la manière dont vous parlez de vos difficultés : soit vous allez être écrasé par la difficulté, soit vous allez être déjà en lien avec l’idée que vous êtes en chemin et que vous allez finir par vous en sortir, trouver une solution, etc.

D’autant plus que je ne crois pas du tout à cette assertion ! Vous ne pouvez pas être le problème dans votre couple. C’est impossible ! Dans une relation, vous êtes au minimum deux personnes. Vous ne faites pas la relation à vous tous seul. Ce n’est pas possible de faire porter tout ce qui se passe dans une relation sur les épaules d’une seule personne. La relation est par définition le résultat de ce qui se passe entre deux personnes, de leur interaction.

La relation est le résultat de tout ce que vous y mettez et de tout ce qu’y met votre conjoint. Vous seriez en relation avec un autre homme ou une autre femme, votre relation serait forcément différente. Votre relation dépend à la fois de qui vous êtes et de qui est votre partenaire. Si difficulté il y a, celle-ci est liée à ce qui se passe entre nous, à une relation qui n’est peut-être pas complètement fonctionnelle. Ni vous, ni votre conjoint n’êtes le problème. Pas plus vous que lui. Cela peut être rassurant de penser que c’est l’autre qui est le problème. En effet, c’est tellement inconfortable de traverser une difficulté que nous pouvons être tentés de rejeter « la faute » sur l’autre. Ou alors prendre toute la culpabilité pour nous-même.

Pour vous illustrer mon idée, souvent, je rencontre des femmes en difficulté avec leur désir sexuel. Et qui arrivent la plupart du temps en me disant que si leur couple ne fonctionne pas, c’est de leur faute. Or, quasiment dans tous les couples, le manque de désir féminin est à l’aune du niveau de vibrations dans le couple. Peut-être que le manque de désir prend appui sur une vulnérabilité de la femme. Mais il est aussi le résultat d’un manque de vibrations et d’érotisme dans le couple.

C’est la même chose pour un homme qui souffrirait de troubles érectiles, soit parce qu’il viendrait trop vite (éjaculation précoce), soit parce qu’il n’arriverait pas à maintenir son érection tout au long de la relation sexuelle (impuissance). Cela peut être assez confortable pour la femme de se dire que son compagnon a un vrai souci. Parfois, à l’opposé, elle va prendre pour elle le trouble de son conjoint et, en le privant de toute possibilité d’exploration sur une solution éventuelle, elle considère que le problème vient d’elle parce qu’elle n’est pas assez… jolie, séduisante, attirante, etc. Mais il faut nuancer : le trouble érectile intervient dans le cadre d’une RELATION. Donc, c’est souvent la relation qu’il s’agit de mettre au travail et de comprendre comment les interactions des conjoints font perdre ses moyens à Monsieur.

Pour autant, pour que notre relation de couple puisse s’épanouir, il s’agit de donner 100% de ce que nous pouvons y mettre. Si Madame travaille sur son féminin, si Monsieur travaille sur son masculin, cela va optimiser leur relation. Cela va d’abord la chambouler et lui permettre de retrouver un équilibre plus heureux. Aussi pour améliorer votre relation de couple, c’est une bonne idée de commencer par vous puisque cela influencera la manière dont vous serez en relation avec votre conjoint. Et c’est une bonne idée également de mettre votre relation au travail avec un thérapeute pour vous permettre de trouver une manière de vivre à deux qui vous épanouisse l’un et l’autre.

Je suis le problème dans mon couple - Marie Bareaud
(c) A.L.

Une réflexion au sujet de « Help ! Je suis le problème dans mon couple… »

  1. Bonjour..Au Québec il y a quantité de femmes sexologues et je m en réjouis.. cela me dit qu aujourd hui les femmes se sont reapproppriees totalement leur sexualité mais aussi considèrent justement qu elles sont hyper qualifiées pour aider les 2 sexes. Ce qui est une excellente nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *