CélibatairesDésirEducationPlaisir

Réussir sa première fois ou comment ne pas coucher le 1er soir

Réussir sa première fois ou comment ne pas coucher le premier soir

C’est un sujet couru sur internet. On y voit de tout, comme :

  • « les 8 bonnes raisons de coucher le premier soir »,
  • « comment ne pas coucher le premier soir »,
  • « les excuses pour ne pas coucher le premier soir »
  • « les 22 raisons de coucher le premier soir ».

Les centres d’intérêt entre les hommes et les femmes sur le sujet ne sont vraisemblablement pas les mêmes 🙂

Dans le secret de mon cabinet, je découvre que la première fois a régulièrement été décevante, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. C’est dommage ! Comment réussir sa première fois ?

Je vous propose de vivre votre première fois en plusieurs fois !

Imaginez : vous avez 15 ans, vous n’avez jamais été nue devant un homme / nu devant une femme et vous vous retrouvez à faire l’amour pour la première fois ! C’est trop rapide et forcément angoissant. Et même si vous avez 20 ans, 30 ans, 40 ou 50 ans, vous n’avez jamais été nue devant cet homme-là / nu devant cette femme-ci et vous vous apprêté à faire l’amour pour la première fois avec lui / elle.

Est-ce que c’est une bonne idée de coucher le premier soir ? Je ne crois pas !

Pour me préparer à une première fois réussie, épanouissante, heureuse :

  • je vais d’abord à notre premier café par exemple imaginer sa main sur moi, ses caresses. Ai-je envie d’être dans les bras de l’autre ? Suis-je attiré physiquement ?
  • Et puis, frôler sa main, frôler sa cuisse, frôler son épaule et prendre le temps de sentir ce que cela me fait, savourer ;
  • et puis, l’embrasser sur la joue, puis sur la bouche, savourer la rencontre des lèvres et des langues. Au cinéma, tout va très vite ! Il s’agit ici au contraire de faire arrêt sur image, de ralentir pour savourer. C’est tellement bon, alors faites durer le plaisir 🙂
  • Un autre jour, ce pourrait être la première fois que nous nous rencontrons dans un endroit privé, juste tous les deux. En prenant le temps de sentir l’attirance entre nos corps, le désir qui monte, le plaisir d’être dans les bras l’un de l’autre, etc.
  • Une autre première fois pourrait être celle où nous dénudons une partie de notre corps, pour nous découvrir peu à peu, explorer ce qu’est l’autre, ses zones de désirs et là où se logent ses peurs.
  • Et enfin, la première fois où nous avons une relation sexuelle.

Imaginez ce moment, après avoir vécu ensemble toutes ces premières fois ! Lors de tous ces instants, vous aurez eu le temps de développer votre sensualité et la confiance en l’autre. Or, la confiance rime avec le plaisir : pour vivre du plaisir, j’ai besoin d’être en confiance. Si c’est une première fois pour que Monsieur « prenne son coup » et que Madame reste sur la touche, c’est trop dommage ! Si c’est une première fois où Monsieur a une belle panne parce qu’il est trop stressé et que Madame se retrouve très frustrée, c’est trop dommage !

Alors, je vous propose de vivre votre première relation sexuelle en plusieurs premières fois, pour qu’elle soit un aboutissement, qu’elle vous permettre de vous rencontrer, qu’elle soit heureuse et source d’épanouissement mutuel.

Pour profiter du paysage, vous avez le choix entre la promenade à pied et le TGV. Le choix est fait pour moi ! Et pour vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *