CélibatairesCoupleEducation

Vous avez dit procrastination ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

Vous avez dit procrastination ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

Quel est ce gros mot ?

Définition de la procrastination : c’est le fait de reporter à demain ce que j’aurais pu faire aujourd’hui. « Je le ferai demain. » C’est aussi le fait de me trouver soudainement plein de choses à faire, pour être sûr de ne plus avoir le temps de réaliser ce à quoi je pensais m’atteler aujourd’hui. Je remplis mon emploi du temps au maximum pour reporter à plus tard ce que j’aurais dû faire aujourd’hui même.

Exemple : alors que je dois rendre un dossier pour la fin de la semaine, je « découvre » combien mes vitres sont sales et je décide de faire le grand ménage.

A quoi sert donc la procrastination ?

Parfois, certains pensent qu’ils manquent de volonté, qu’ils n’y arrivent pas et donc qu’ils sont faibles. Je ne crois pas du tout à cela.

Je pense que la procrastination est quelque chose qui vient nous alerter sur le fait que je ne suis pas dans mon axe. Elle vient pour me signaler que quelque chose dans ma vie ne me convient pas.

Deux choses sont possibles dans la procrastination

  • soit j’ai peur, je n’ose pas, cela me demande du courage et je suis dans l’évitement pour ne pas sentir l’inconfort. J’ai besoin d’audace pour oser sortir de ma zone de confort. Mais souvent, je vise trop haut : j’envisage de grimper la montagne au lieu d’avancer un pas après l’autre. Ce qui peut nous aider à sortir de la procrastination c’est d’oser commencer petit.
  • soit je ne suis pas dans ma vie, je ne suis pas « au volant de ma voiture ». Par exemple, j’ai voulu faire plaisir et au fond, cela ne me convient pas. Cela peut se jouer dans le couple ou avec des amis : je propose par exemple d’aller voir un film et je laisse passer la date, parce qu’au fond, c’était pour faire plaisir mais le sujet ne m’intéresse pas plus que ça. La procrastination me signale alors que je ne suis pas dans mon axe. Parfois, il vaut mieux renoncer à faire plaisir plutôt que d’y aller quand même, de faire quand même, et que l’autre sente que je n’y suis pas vraiment, que je traine les pieds, que l’énergie n’y est pas.

Sortir de la procrastination

La procrastination ne fait pas bon ménage avec l’estime de soi, elle abîme l’image que nous avons de nous-même.

Pour vous en sortir, je vous invite, lorsque vous reportez sans cesse à demain ce que vous pourriez faire aujourd’hui à vous poser des questions. « Est-ce que vraiment cela me convient ? » « Est-ce que cela me fait plaisir ? ».

Je vous renvoie également à la vidéo « Faire effort ou me faire plaisir ? ». Très souvent, lorsque nous sommes dans l’effort, nous procrastinons. Alors qu’il n’y a pas de procrastination dans le plaisir ! Il y a au contraire une belle énergie. Celle-ci nous met en mouvement ; elle nous met debout. C’est elle qui nous fait nous lever le matin, parce que nous anticipons le plaisir de nous réaliser, le bonheur de nous trouver.

 

Marie Bareaud sexologue - procrastination
(c) Aron

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *